Les guateKes d'Odduara - RUMBABIERTA - Dimanche 7 juin 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les guateKes d'Odduara - RUMBABIERTA - Dimanche 7 juin 2009

Message par odduara le Jeu 20 Nov - 13:49

Dimanche 7 Juin 2009

Fête paysanne à la Cubaine au Centre Momboye

Traditionnellement, le guateque était une fête paysanne qui se déroulait au " batey ", lieu réservé, dans les grandes exploitations sucrières, aux esclaves puis aux coupeurs de canne. Par la suite les paysans ont pris l'habitude de se réunir tous les dimanches, entre midi et minuit, chez les uns et les autres pour passer un bon moment. Douze heures pour manger, boire, rire, parler, chanter et danser sur les rythmes du changüi, de la rumba, du guaguanco... Après plusieurs fêtes dans ce genre organisées au Fati Hall, dans le 20ème arrondissement de Paris, nous avons décidé cette fois de rester dans la tradition paysanne et de proposer un concert de changui, accompagné par nos danseurs cubains, qui sera suivi d’une descarga entre les musiciens de l’ISAAC et ceux d’Odduara. A la cuisine, Titi nous préparera un cochon à la broche...
Réservation indispensable pour le repas

15h-18h Stage de Danse Afro Cubaine

Alberto Gonzales
Après des études supérieures à l'Ecole Nationale de Danse de La Havane, Alberto gagne le grand prix Alicia Alonso au festival de ballet de la capitale Cubaine en 1998, puis le festival de danses folkloriques de l'UNEAC, l'Union Nationale des écrivains et Auteurs de Cuba. Il intègre le Conjunto Folklorico Nacional de Cuba en 1996 comme danseur soliste, puis après quelques tournées internationales, dont une aux états Unis, il part au Danemark en 2000 comme professeur de danse à Arhus. Il s'installe en France en 2002 où il donne des cours et assure des stages de folklore.
Tous niveaux

Plusieurs ethnies d’esclaves africains sont arrivées à Cuba pendant le commerce triangulaire et la traite des esclaves. Parmi eux, les yorubas ont affirmés, dans les décennies qui suivirent leurs pratiques culturelles et croyances religieuses. Leur religion, la Santeria ou Regla de Ocha, est aujourd’hui pratiquée par une bonne partie de la population cubaine qui met tous ses espoirs de réussite dans ses divinités, les orishas.
Le panthéon yoruba est formé de personnages aux caractères et personnalités très différentes, qui ont chacuns un attribut, une couleur et des caractéristiques précises, qui se retrouvent dans leurs histoires : les patakines.
La danse raconte par chaque toques (partie dédiée à un orisha jouée aux tambours batàs) les aventures des orishas entre eux et leur vision du monde. Ainsi Yemaya est-elle la déesse de la mer, forte et puissante ; Ochun, déesse de la féminité et de l’amour aura une danse suave et sensuelle ; Chango, dieu du feu et de la guerre, dansera avec une machette, etc.
Chaque pas correspond à une frappe précise du tambour qui appelle en fonction du chant lead.
Mais les danses yorubas, qui paraissent faciles au premier abord, ont une technicité très particulière qui implique que le danseur ait une excellente oreille musicale et un dos très souple. Le corps de ballet se doit de chanter et accompagne en général un danseur soliste qui poussera l’énergie de sa danse en fonction de ce que lui commande les tambours.

15h-18hStage de Déplacement rythmique de congas - Dario de Filippo

Recherche d’un phrasé rythmique dans un set à trois congas
- Exercices de déplacement technique créés par Giovanni Hidalgo et application de cet ensemble dans le tumbao
- Doigté inventé par Changuito pour faire sonner les sextolets dans le tumbao avec quelques variations et application sur des rythmes impairs.

15h-18h Stage de Chant de cajones de spirituales - Sebastian Quezada

Apprentissage de quelques chants de cajon spiritual. C'est le rituel syncrétique de l'église catholique, du spiritisme aficain et de la rumba qui voient naître cette nouvelle façon de communier avec les dieux à cuba. Toujours le rapport à la clave, des mélodies simples et envoutantes avec des montunos particuliers à ce genre musical assez nouveau dans l'île.

20h Concert : Rumbabierta
Descarga de l'ISAAC

Formation de rumba cubaine presque « traditionnelle », Rumbabierta est un mélange de chants yorubas traditionnels, de rumba cubaine et de rythmes plus actuels (reggaeton, rap cubain). Felipe Cabrera, à la basse, donne ici la réplique aux tamboreros réunis en collectif (katas, congas et cajones), occasion comme à Cuba de se réunir autour des histoires du quartier… Après 4 années passées à jouer aux célèbres « domigos de la rumba », Rumbabierta vient de sortir un disque avec Julien Lourau (Label Bleu/2007).

PAF
concert : 5/7 €uros
stage + concert : 40 €uros

Réservation indispensable pour le repas

Studio SMOM, 10 rue boyer 75020 Paris
Centre Momboye, 25 rue boyer 75020 Paris
Infoline : 08 72 76 60 77
www.odduara.info


Dernière édition par odduara le Mar 20 Jan - 18:07, édité 1 fois
avatar
odduara
Curioso/a
Curioso/a

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 37
Localisation : paris
Loisirs : musique
Niveau : moyen
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les guateKes d'Odduara - RUMBABIERTA - Dimanche 7 juin 2009

Message par Saborasalsa le Mer 14 Jan - 5:10

Merci pour toutes ces infos !

_________________
avatar
Saborasalsa
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 39
Age : 31
Localisation : Suisse
Loisirs : Danse, chant
Date d'inscription : 27/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.saborasalsa.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum